Objectifs trop ambitieux, manque d’encadrement, isolement ou encore mauvaises conditions de travail peuvent être une source de mal-être pour les salariés. Malgré des chiffres en baisse ce malaise est toujours très présent chez les salariés. En effet, 41% estiment que le climat social se dégrade au sein de leur entreprise. Sachant qu’en France nous passons environ 34 années à travailler (~57256 heures) dans nos vies, il est primordial pour l’entreprise de détecter les causes de ce mal-être et de les éliminer.

Bien qu’en entreprise nous devons nous plier à certaines contraintes, il est temps de reconnaître qu’elle est aussi un lieu d’épanouissement et de la réalisation de soi par le travail.

Management bienveillant

En 2010, le congrès annuel de l’AOM (Academy Of Management) avait pour thème : « Dare to care » (Osez la bienveillance). Et si la question du management bienveillant est en pleine émergence dans le monde, en France, cette question mobilise peu de travaux de gestion. En effet, les entreprises françaises sont plutôt dans une logique managériale pyramidale. Celle-ci fonctionne sur un mode décisionnel sur la base d’échelons hiérarchiques strictement déterminés. Le manager dispose d’une autorité directe sur ses équipe et a une influence décisive sur la rémunération et l’évolution professionnelle de ses subordonnés. Si cette logique managériale est de plus en plus critiqué elle n’en reste pas moins la plus répandue en France.

En cause la mauvaise compréhension du terme « bienveillant » → littéralement « vouloir le bien ». Cela donne assez peu de crédibilité au projet tant il est vaste. Une image « gnan-gnan » est souvent associée à la volonté de bienveillance. Pourtant, selon le dictionnaire, la bienveillance est une disposition d’esprit inclinant à la compréhension, à l’indulgence envers autrui.

De plus, il y a quelques mois, nous avions vu 10 facteurs de bien-être au travail mais pas seulement ! Nous avions également abordé le fait que ces facteurs augmentaient la créativité, l’engagement mais aussi les performances de travail. Il y a bien quelque chose à creuser sur le sujet, d’autant plus que cette bienveillance au travail intéresse de plus en plus de salariés.

Infographie - La bienveillance, une innovation managériale

Infographie - La bienveillance au travail, l’innovation managériale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.